J'arrive !

Un mois sur Skye #2

6 novembre 2016
Non classé
Nov 6th, 2016

Après un premier week-end un peu mouvementé et fatiguant (Lire ICI), nous avons passés nos premiers jours à travailler dans le salon, avec une belle vue sur le loch et à nous reposer un peu du voyage. Nos amis Fred et Charlotte nous ont ensuite rejoint. Juste avant leur arrivée, nous avons voulu tester le restaurant de l’hôtel Sligachan. Vraiment sympathique ! Il s’est mis à pleuvoir abondamment, nous avons dû annuler la promenade prévue ce jour-là (et nous sommes rentrés trempés…)

Heureusement, la pluie a cessé et le lendemain, accompagnés de nos deux amis, nous avons pu nous marcher à Sligachan (cette fois-ci, au sec). La vue sur les Cuillins est à tomber et les couleurs d’automne sont des plus magnifiques que j’ai eu la chance de voir. Je ne me lasserai jamais d’un tel spectacle coloré. Malgré un ciel gris et chargé, Skye reste toujours belle et jamais maussade grâce à toutes ces nuances de jaune, de brun, de vert et d’orange. François, avec son tartan de chasse Farquharson, passait complètement inaperçu dans la lande.

Je suis très heureuse d’avoir fait le Fantastic Tour à la distillerie de Talisker. Certes, nous l’avons déjà visité ; cette fois, la visite était plus longue avec une dégustation spéciale de 6 whisky différents pour clôturer la visite. En plus, c’était la dernière de la saison !

img_0622

Nos amis venaient pour la première fois sur Skye, et on leur a toute de suite proposé d’aller marcher dans les Fairy Glen. Nous avions tellement aimé lors de notre dernière visite (ICI). C’est une petite promenade facile à faire et vraiment incroyable. Je crois bien avoir préféré notre deuxième visite, les couleurs automnales rendent l’atmosphère du lieu encore plus mystique.

Quant à Old man of Storr, cette deuxième fois a été encore mieux que celle de 2015 : le vent et la pluie étaient bien trop fort la première fois, nous étions mal équipés (pas de chaussures de marche) et je me remettais à peine de mon opération des deux pieds. Nous n’avions pas pu monter tout en haut ; à présent, c’est chose faite ! La vue depuis le haut sur la vallée et le loch est stupéfiante ; entre la brume et les rocks, nous nous sentions minuscules mais tellement vivant. J’en ai eu une boule au cœur à plusieurs moments. Que ne suis-je rien, et comme la nature est grande… que nos vies sont éphémères et que cette nature, elle, résiste au vent, à la pluie, depuis des millénaires !

Notre dernière escapade de la semaine, après un copieux repas aux Three Chimneys, s’est faite sous une pluie torrentielle d’où le peu de photo : je craignais trop pour mon appareil. Nous avions déjà fait cette promenade avec François : Neist Point, avec ses falaises impressionnantes et son vieux phare blanc et jaune.

J’ai mis beaucoup trop de temps à trier ces photos, à réussir à les sélectionner puis à écrire ce post. Il aurait dû être poster lundi dernier, j’ai donc une semaine de retard. Je vous parlerai un peu plus de mon ressenti lors du prochain post. Ce mois en Ecosse me fait prendre du retard sur tous mes projets, pourtant je ne suis jamais sentie aussi détendue ni aussi confiante depuis des années. Je ne veux pas partir d’ici…

Première partie ICI

Votre Commentaire