J'arrive !

Paris, ma jolie…

Non classé
Sep 17th, 2016

« Paris, ma jolie… » premier livre de la photographe Justine Maillard est la concrétisation de neuf ans de travail. Une aventure complète que Justine a accepté de partager avec moi, en quelques mots et une petite heure d’interview. Difficile de résumer en peu de temps et encore plus complexe pour moi de mettre quelques mots sur une telle expérience de vie.

 

justine-et-livre-pmjbd

Justine n’avait que 17 ans au tout début de son projet. A cette période-là, elle photographiait surtout des natures mortes. L’envie de s’essayer à d’autres sujets lui vint petit à petit ; elle souhaitait alors réaliser des portraits en apportant une touche artistique et s’est mise en quête du thème le plus adéquat pour exprimer sa créativité. Cette quête était loin d’être seulement artistique : mal à l’aise dans son corps et son look, difficulté de s’intégrer dans la société ; Justine cherchait sa propre identité, en tant que femme. Cette introspection intime l’a amenée à collaborer avec une première modèle : Sugar Da Moore. Danseuse burlesque, elle a posé en porte-jarretelle, assumant sa féminité et sa sexualité avec assurance. C’est ainsi que Justine fut embarquée dans l’univers glamour du burlesque.

Paris, « théâtre du monde », fut le studio choisi par la photographe, fascinée depuis toujours par cette ville architecturale et ses monuments chargés d’histoire à chaque coin de rue. Le Trocadéro a été le tout premier lieu mythique de Paris à être photographié par Justine. Depuis, tout Paris a été glamourisé par son objectif ! Elle a travaillé avec près d’une centaine d’artistes : nombreux mondialement renommée comme Lada Redstar ou encore Dolly Lamour. Mais Justine n’avait pas pour objectif de ne photographier que les stars du milieu à réputation internationale : elle a pu collaborer avec un large panel de performers : du professionnel à temps complet à l’amateur qui, une fois par semaine monte sur scène, à côté de son métier principal.

Paris, ma jolie… c’est aussi une exposition composée de superbes tirages d’art qui ont déjà visité plusieurs villes en France au cours des dernières années ; à présent, elle fait un tour du monde : Los Angeles, San Fancisco et bientôt New York et Tokyo.

 

pmj-artbook-30-aout-2016-11bd

Louise Deville, marraine du projet, est une artiste engagée sur la scène féminine et féministe. Elle a évolué et grandi dans son personnage tout en accompagnant Justine toutes ces années. Elle est l’auteur de la préface du livre. Vous la retrouverez en couverture du livre. Une vraie épopée épique a été vécue par les deux femmes pour la réalisation de cette image : dans une coupe de champagne géante sur les quais de Seine, avec vue sur la Tour Eiffel…

On vous laisse imaginer la logistique derrière ces quelques clichés immortalisés par Justine : déplacer une coupe de champagne géante, se lever tôt… très tôt. 5h du matin, Paris, s’éveille… Oui, l’heure est matinale mais nécessaire, tout d’abord pour espérer une tranquillité et surtout pour la lumière douce de l’aurore. La police les a même repérés, mais se sont contenter de se prendre en selfie devant le décor plutôt que mettre une amende à notre chère artiste (eh oui, ça lui est arrivé… maintes fois !)

 

 

 

pmj-artbook-30-aout-2016-10bd

Paris offre un cadre magnifique mais comme toute grande ville moderne, il y a du monde, de la pollution… A plusieurs reprises, certains monuments sales ont dû être nettoyé par l’artiste avant d’être pris en photos. Les costumes ont été un autre défi à gérer avec la météo en premier lieu, certaines matières étant plus faciles à prendre en photo selon le temps. Malgré la chaleur, fourrures et peaux sont plus brillantes et le soleil met mieux en valeur ces matières ; tandis que l’ambiance hivernale est plus propice aux costumes dénudés. On vous passe les détails financiers : nombreux aller-retours pour se rendre à Paris, offrir un thé à chaque modèle après la séance, organisation de vernissage et d’évènements autour de l’exposition…

Après des années de travail sur son projet, Justine a cherché un éditeur qui pourrait publier le résultat final dans un bel ouvrage. Les éditeurs vite emballés mais vite rattrapés par la peur du sujet (des femmes à moitié nues…) n’ont jamais donné suite. Justine s’est alors lancé dans l’aventure de l’auto-édition par le biais du crowfunding. Victoire ! Le projet a plu !

 

Justine vient de concrétiser son rêve, après 9 ans de gestation, sous la forme d’un livre de 1 kg 20, 152 pages et plus de 300 photographies, une belle couverture avec dorures le tout pour le prix de 50€. Un livre en tirage très limité et à ne pas manquer…

Teaser
Vidéo
Etsy

COMMENTS

  • Justine Maillard
    Oct 11th, 2016 - 11:01

    Merci Nella pour tes si jolis et si justes mots !
    Une très belle aventure réalisée à tes côtés et ceux de François.

    Baisers !

  • Nella Fragola
    Jan 16th, 2017 - 7:52

    Je t’en prie ! Ton livre est tellement beau en plus…

Votre Commentaire