J'arrive !

Elopement à deux ou cérémonie de mariage traditionnelle?

12 février 2017
Non classé
Fév 12th, 2017

Depuis nos fiançailles en 2015, nous sommes passés par beaucoup de stades. En effet, le mariage tel que nous l’envisageons à présent, est très différent de l’image qu’on en avait au début, et sera très certainement, je n’en doute pas un seul instant, très différent le jour J. Eh oui, je sais bien qu’il y aura des imprévus, que l’on ne pourra pas prévoir le temps, les annulations de dernière minute, les retardataires, les petits accidents de parcours… bien que, croyez-moi, je prépare tout méticuleusement –Dixit François : c’est moi THE cheffe de l’organisation (en général, en fait). Mais d’abord, laissez-moi vous parler plus en détail de ce que devrait être notre grand jour !

Brainstorming dans l’avion entre la France et l’Ecosse :

Souvenez-vous, dans mon premier article je vous disais que la demande en mariage avait eu lieu quelques jours avant notre deuxième voyage en Ecosse. Pendant l’avion, nous avons commencé à parler de ce que l’on aimerait faire. L’idée d’un gros mariage avec une centaine d’invités a été tout de suite rayée de la liste du possible, de même que la liste interminable des « traditions ». De mon côté, je lui ai dit « tout sauf en blanc et pas trop de fleurs ». Eh oui, bien que je trouve les décorations florales très jolies, l’idée de fleurs coupées et destinées à finir à la poubelle une fois fanées me fendent le cœur…

François par Arina B

Pendant le séjour, une première idée… Elopement ?

Bref, nous savions dès le début que l’on souhaitait une cérémonie à notre image, sans chichi et sans surenchère, et avec peu de monde autour de nous. Pendant notre périple écossais, une première idée surgit : et si, tout simplement, nous choisissions de faire un elopement ? L’idée consiste à se marier avec juste les témoins et annoncer après coup notre union. Et tant qu’à faire, faisons-le en Ecosse… Cette idée nous est restée très longtemps en tête. Lire l’article sur le sujet du Cosmopolitan  et admirer un vrai elopement sur l’île de Skye !

Oui, mais…

Se marier à l’étranger en étant français : le parcours du combattant !

On a vite déchanté à notre retour en France. Vous devez savoir que, pour se marier en France, on ne peut le faire que dans la commune où l’on vit ou dans celle d’un proche. Pour nous, c’est donc : Aix ou Aix. Voilà ! Et si on ne vit pas à l’étranger depuis un certain nombre de mois, on ne peut pas s’y marier non plus. Dérogation possible ? Non ! Nous avons donc décidé…

…de séparer cérémonie laïque et civile.

Pour la mairie, c’est très clair : simplicité, juste nos très proches et nos témoins. Pas de soirée, pas de location de salles, rien. La fête, la vraie, ce fera en Ecosse. C’est donc décidé ! L’avantage de séparer les deux est de profiter deux fois plus 😉 A ce stade de nos recherches, on reste sur l’idée de l’Elopement, mais en emmenant avec nous les enfants et nos témoins et en profiter pour faire un voyage d’une semaine.

Comme vous pouvez (déjà ?) vous en douter, ce n’est pas tout à fait ce qu’il va se passer 😉

Mais pour cela, il va falloir patienter un peu jusqu’au prochain post 😀

Moi par la talentueuse Arina B

Votre Commentaire