J'arrive !

Ecosse – île de Mull

2 avril 2016
Non classé
Avr 2nd, 2016

Premier ferry du séjour, à destination de l’île de Mull. Nous n’avions fait que Skye lors de notre premier séjour en Terre écossaise (et au pas de course !), alors nous étions particulièrement pressés de notre périple sur les îles des Hébrides ; d’autant plus que nous avions prévu pour une fois assez de jours par étapes pour se poser et prendre plus le temps.

L’île de Mull a conquit mon cœur. Sauvage, entre nature et océan, plages au fin sable blanc à perte de vue, Mull a été un dépaysement total. Une seule route principale fait le tour de l’île, et nous avons exploré autant que nous le pouvions en deux jours. J’ai beaucoup aimé le château de Duart.

La plage de Calgary m’a provoquée des larmes de bonheur. La beauté paisible de ce fjord, la promenade sur les rochers, l’incroyable boutique « responsable « (entendez par là, pas de vendeur présent, on se débrouillait seul) puis le trajet à pied de la plage jusqu’à une vieille tour du… . C’était magnifique. Ça m’a touchée et je me suis imaginée poser bagages ici et ne jamais quitter l’ile. La petite boutique m’a émue car elle a conforté ma foi en l’humanité : les hommes peuvent aussi être capable du meilleur : respect, compassion, honnêteté… Rien ne peut nous assurer que les personnes de passages en ce lieu ne volent rien et rendent bien la monnaie, mais tout donnait le sentiment que c’était le cas. Pour notre part, nous avons même laissé plus de monnaie.

Tobermory, la ville principale de l’île, qui compte au grand maximum 1000 âmes, est un charmant petit port aux maisons colorées, ce qui m’a rappelé Plockton ; chaleureux et calme. Les habitants et le peu de commerçants étaient très accueillants et serviables. L’île est le paradis de la loutre et cette dernière est protégée et choyée. En bonne mascotte locale, il était facile de trouver maintes peluches et goodies à son effigie. J’ai craqué sur une peluche et la photographie d’un artiste local (trouvé dans la boutique responsable) pour une amie amoureuse de cet adorable animal.

Nous sommes restés deux jours complets et deux nuits sur l’île. Honnêtement, je vous conseille si vous souhaitez prendre votre temps, de rester plus longtemps. Mull mérite le détour. Il y a de belles balades à faire, nous n’avons pas eu le temps de tout faire et c’est un grand regret.

Très tôt le troisième jour, nous prenions le deuxième ferry en direction d’Oban pour faire route vers Skye, que l’on connaît déjà, mais que nous n’avions fait qu’un rapide tour en voiture lors du dernier voyage. Nous avions l’attention de faire bien plus de randonnées cette fois-ci.

Votre Commentaire