J'arrive !

Clara Maeda Fashion Show

30 mars 2016
Non classé
Mar 30th, 2016

Comme l’année dernière, j’ai eu l’honneur de défiler pour Clara Maeda sur la musique (et en live !) de son époux, Yui, du groupe Yaneka. D’abord à Monaco les 26 et 27 février puis le 1er mars à Paris. Ce fut, encore une fois, une aventure prenante et instructive. J’en apprends plus sur moi-même à chaque fois, je dépasse mes propres limites, je me « perfectionne ». Enfin, du moins, j’essaie. Le travail d’équipe est très formateur. Il y a une cohésion dans le groupe qui se forme, on se conforte les uns les autres, on se rassure, on s’entraide et on se motive ; le tout pour le même objectif : rendre la performance sur scène pour les spectateurs inoubliables et sublimer (je dirais plutôt, se faire sublimer…) par les tenues de Clara, véritables œuvres d’art textile.

Tout comme la première fois, nous avons défilé une première fois au Fairmont, pour les invités du MAGIC. Cette année, nous avons été bien mieux loties que l’année dernière, où nous avions eu froid en backstage, sans avoir pensé à prendre à manger et dont l’heure du défilé a très retardé maintes fois. Le staff de MAGIC a été parfait cette année : nous avons eu une meilleure loge, chauffée, bien lumineuse et de l’eau ;  nous étions nombreux à avoir prévu des grignottes pour tout le monde : mes cakes salées sans gluten et mon fondant au chocolat (fondu…) a eu un succès fou, et je n’en suis pas peu fière ! Je ne suis pas une très bonne cuisinière à la base, mais j’y travaille ! Mon ami Clara Onuki, chef à domicile (lien) y est pour quelque chose… (merci !)

Le défilé s’est très bien passé, j’en garde un souvenir mémorable. Je crois bien que nous avons été bien plus applaudies que l’an passé !

Nous avons ensuite enchainé le lendemain, dès 9h, la préparation pour le deuxième défilé qui lieu, a lieu sur la grande scène du MAGIC, avec une équipe lumière et son au top ! Nous avons rit en backstage ! Et beaucoup lu, voire pour certaines, dormi. C’est sure que 9h – 18h sans sortir des loges ça fait long.  Notre coiffeuse Margaux s’est encore surpassée et Vanessa Lopez, notre maquilleuse de Los Angeles, a fait des merveilles. J’ai eu un nouveau surnom ce jour-là qui restera gravé longtemps : « boule à claque »,  pour mon postérieur bien rebondi.

Contrairement à l’année passée, la « Dream Team » ne s’est pas séparée à Monaco. Un jour et demi après, me voilà dans le TGV pour Paris afin de retrouver toute l’équipe pour un troisième et dernier défilé, aux Voûtes, à Paris. Il a fait très froid et très humide ce jour-là (merci la pluie !) mais l’ambiance conviviale nous a fait oublié ces désagréments. Un club de lecture temporaire s’est formé autour d’un thé fumant et de notre meilleur ami le radiateur !

La salle, avec une toute petite scène, s’est vite remplie de monde, pour notre plus grand bonheur. Nos spectateurs ont aimé la performance et on eut l’honneur à 30 minutes de concert de Yui. Nous étions bloqués en backstage à se changer, se décoiffer, se démaquiller et tout ranger ; mais nous avons peu écouter tout de même. Que j’aurai aimé ce soir-là, être spectatrice du show !

Mille remerciement à tout la « Dream Team » : Clara Maeda, designer audacieuse, Yui Maeda, musicien envoûtant, Margaux Gen, coiffeuse de talent, Vanessa Brooke, venue de LA, maquilleuse-magicienne, à nos nombreux aides de camps : Julien, Nicolas, Karl, à notre photographe adorée, Alexandra Banti avec qui nous avons eu la joie de voir défiler par deux fois à nos côtés, et à toutes mes co-modèles chéries (eh promis, hein, on attend pas un an pour se retrouver cette fois-ci !) : Martha, Julia, Line, Hana, Joahana, Axelles, Clara, Tamara, Céline, Florence, Lucile et Victoria qui ose nous abandonner « lâchement » en Islande. T’inquiète Victoria, ta pinup viendra sur ton volcan juste pour manger des fraises et je crois bien que je ne suis pas la seule !

Je vous aime ! MERCI !

 

 

 

Votre Commentaire